Contact
Accueil
Scroll
Aucun élément trouvé

Actualités

Structo

Investissements chez Structo

Avec le nouveau hall de production, nous augmentons notre production de hourdis à un total de 9 500 m²/semaine. Ce hall est lui aussi entièrement automatisé!
3d-printing

3D-printing

L’un des plus gros investissements est l’achat d’une imprimante 3D permettant d’imprimer et de fraiser en grand format, à savoir 1,5 x 2,0 x 1 m.

Agrandissement de la centrale de béton Intershipping

Agrandissement de la centrale de béton Intershipping

Après les congés de la construction de l’été dernier, l’agrandissement de la centrale de béton « Intershipping » existante a été mis en service. Avant même qu’Interton souffle sa première bougie, nous avons décidé de réaliser ce gros investissement afin qu’Interton puisse subvenir à ses propres besoins en béton.

Durant la phase de lancement d’Interton, l’approvisionnement en béton se faisait grâce à des malaxeurs de béton à partir de notre filiale Alpreco. Dès qu’Interton a commencé à tourner à plein régime après une courte période de lancement, cette solution n’était plus tenable.

La nouvelle benne de transport d’une capacité de 3 000 litres part de la centrale de béton via de grandes portées libres de près de 25,5 mètres de longueur le long des « voûtes » de la zone de stockage pour arriver à la nouvelle usine d’Interton. Son contenu est ensuite déversé dans des silos via deux zones de déchargement fixes, une par hall.

Tant le mélangeur existant que le nouveau ont été équipés des dernières technologies en matière de mesure de l’humidité et de dosage de l’eau et des matières premières, afin de garantir des mélanges précis et stables.

La condition pour le fournisseur était que la production puisse être assurée jusqu’au dernier jour ouvrable qui précédait les congés de la construction.

L’association d’un planning serré et d’un suivi minutieux des travaux a permis que ceux-ci soient terminés en seulement quatre semaines.

Le groupe Willy Naessens investit fortement dans ses usines

Le groupe Willy Naessens investit fortement dans ses usines

Le Groupe Willy Naessens compte désormais 11 usines de béton pour la production d’éléments en béton destinés à la construction de bâtiments industriels. Ces entreprises investissent-elles aussi constamment dans leurs espaces de production.

Dans le cadre de ces derniers investissements, citons notamment le rachat de Structo à Bruges qui a permis de sauver 44 emplois. Il a été décidé de repartir sur la base d’une structure plus petite de façon à pouvoir se concentrer suffisamment sur les investissements indispensables pour remettre cette usine à niveau. Un programme d’investissement de 7 000 000 d’euros a été dégagé pour les 3 années à venir.

Tripan construit un nouveau hall de production à Dilsen et investis dans ce cadre 1,5 million d’euros. Dans un premier temps, un hall de 2 711 m² verra le jour. Il servira de lieu de stockage et accueillera les travaux préparatoires (la menuiserie, les opérations de coffrage de poutres, etc.). En parallèle, des travaux d’aménagement seront également entrepris aux entrées et aux alentours des bâtiments. Enfin, un revêtement sera appliqué au niveau des zones de stockage.

Ces travaux permettront à Tripan de créer davantage d’espace dans l’usine existante et donc d’augmenter la production journalière. La deuxième phase qui suivra à un stade plus avancé consistera en la construction d’un entrepôt de production de 3 686 m² avec une centrale à béton.

Altaan, également implantée à Dilsen, a modernisé la production de panneaux modulaires avec 10 nouvelles tables basculantes. L’ensemble de l’espace de production des parois est maintenant lui aussi équipé de chauffage. Ainsi, la qualité est encore plus constante et ne dépend pas de la météo. Altaan a également procédé à une rénovation en profondeur et à une extension des ponts roulants, elle a modernisé la menuiserie avec une machine CNC et elle a déménagé les infrastructures de bureaux. Dans un avenir proche, elle se concentrera sur la poursuite de l’optimisation des terrains destinés au transport.

En parallèle aux investissements dans les usines de béton, Willy Naessens Alu a également déménagé vers une nouvelle menuiserie d’aluminium. Il a également été décidé d’investir simultanément dans un nouveau centre d’usinage Schirmer, une presse de tête MTI 4, une enfileuse de joint Lemuth et le système de transport interne Federhenn. Cet investissement d’un peu plus de 3 millions d’euros permettra à Willy Naessens Alu de fournir des produits de qualité et ce, dans un court laps de temps.

Et nous avions déjà abordé les investissements chez Interton et Marblo dans nos précédentes lettres d’information.

Le groupe Willy Naessens bouge en permanence !


Recevoir notre newsletter

Gardez toujours un œil sur Willy Naessens Group. Vous pourriez bien lire quelque chose qui pourrait vous être utile.